Vous êtes adeptes de sport nautique et aimiez particulièrement ceux vous procurant une forte sensation et de l’adrénaline. Si tel est votre cas, le kitesurf vous convient parfaitement si vous vous adonnez déjà à la natation. Si apprendre le kitesurf se réalise facilement, il nécessite en revanche une préparation physique et matérielle pour bien assimiler ses principes. Cette nouvelle expérience vous tente pour profiter pleinement de vos vacances sur mer. Retrouvez dans cet article les essentiels pour commencer cette discipline.

En quoi consiste ce sport ?

Pour ceux qui n’ont aucune idée de ce qu’est le kitesurf, il s’agit d’un sport équivalent à la voile aérienne. Seulement, au lieu de sauter dans l’air, vous allez être propulsé sur une planche à voile sur la mer. Actuellement, ce sport de glisse recense de plus en plus de pratiquants licenciés et non licenciés.

Apparus vers fin 1970, les équipements et la manière de procéder à cette discipline évoluent constamment. En principe, le pratiquant se place sur une planche pilotée par une voile sous l’effet du vent. Il n’est donc pas conseillé de pratiquer sans apprendre le kitesurf eu égard à la nature extrême ou à risque de ce sport. Un cours vous permettra d’assimiler les règles de bases pour y prendre du plaisir sur votre planche et puis progresser au niveau avancé.

Comment apprendre le kitesurf ?

Au départ, vous pouvez avoir une connaissance ou un proche pratiquant depuis des années ce sport. Vous êtes tenté de lui demander de vous apprendre le kitesurf. Sachez que cette idée attractive se révèlera plus tard une mauvaise option. En effet, les risques liés à cette discipline et les bonnes techniques pour le pratiquer ne peuvent être enseignés que par des spécialistes. Dans ce cas, mieux vaut s’adresser à une école expérimentée et disposant d’une notoriété solide dans ce domaine. Cette option vous permettra d’acquérir les bases en un rien de temps et de vous y mettre rapidement au Waterstart. Voici donc les questions essentielles abordées lors d’un cours de kitesurf :

  • Apprendre à analyser le vent : comme le vent constitue le moteur permettant de propulser la planche, il est nécessaire de le maîtriser.
  • Manipuler l’aile de votre équipement de kitesurf : En assimilant les principes pour gérer le vent, vous pouvez vous mettre à la pratique assistée par un professionnel. Dans ce cas, l’expert tient l’aile à votre place avant de la lâcher complètement.
  • Se lancer au Waterstart : avant la glisse, le spécialiste vous apprend d’abord à naviguer au vent et à diriger votre aile vers la gauche ou la droite. Dans cette étape, vous apprenez à utiliser vos pieds pour résister à la force du vent.
  • Jongler face au vent : après le Waterstart, vous pouvez passer à la glisse sur mer. Cela vous permettra d’avoir de l’équilibre et de maintenir votre corps dans la position idéale pour cette pratique.
  • Glisser indépendamment : une fois ces étapes accomplies, vous pouvez rider en solo sur votre planche de glisse.

Quels sont les conseils indispensables pour commencer ce sport ?

Le premier conseil valable pour apprendre le kitesurf en toute efficacité est celui de s’inscrire à une formation auprès d’un instructeur compétent. Alors, assurez-vous que l’école dispose d’instructeur expérimenté ayant suivi une formation auprès de VDWS, IKO et BKSA par exemple. Si vous avez des proches pratiquant déjà cette discipline, n’hésitez pas à les demander de vous recommander un professionnel fiable.

Les équipements nécessaires

Concernant les équipements, sachez que l’école de kite de votre choix vous fournira les matériels indispensables. Tel est le cas de la planche, du cerf-volant ainsi que d’autres outils nécessaires pour assurer votre sécurité.

Outre ces équipements fournis, pour le kitesurf, vous devriez avoir votre propre combinaison. Si vous avez la peau fragile, pensez à utiliser une crème solaire et munissez-vous également de vos lunettes de soleil.

En principe, un débutant est apte à pratiquer le kitesurf après 15 heures de pratiques. Toutefois, cette durée dépendra de la faculté d’assimilation de l’apprenti.