De plus en plus de personnes ont pris la décision de rejoindre le rang des fervents défenseurs de la planète. En effet, le nombre de consommateurs qui optent pour des emballages, des couverts ou des vaisselles écologiques, ne cesse d’augmenter. Si vous aussi, vous souhaitez passer au vert, voici les matières à privilégier pour respecter au mieux l’environnement.

Vaisselle jetable biodégradable et compostable : les tendances du moment

Être durable dans l’industrie de la restauration ne consiste pas uniquement à proposer des produits alimentaires écologiques. Il ne s’agit pas seulement de servir des œufs fournis par des poules élevées en liberté, de la viande provenant de bétail élevé en pâturage ou encore de fruits et légumes certifiés bio. Il faut aussi tenir compte du packaging de chaque produit étant donné que c’est la première chose dont les consommateurs s’aperçoivent en premier.

C’est dans ce contexte qu’il est important de créer une parfaite harmonie écologie et vaisselle jetable, surtout si vous proposez la vente à emporter en restauration. Pour information, les emballages alimentaires traditionnels, notamment les vaisselles jetables ont reçu une mauvaise réputation. Ils ont créé des tonnes de déchets dans les décharges.

Comme ils mettent du temps à se décomposer, les contenants jetables, c’est-à-dire à usage unique, de plus en plus d’établissements et de consommateurs les évitent aujourd’hui. Fort heureusement, les fabricants saisissent l’opportunité de lancer des produits plus écologiques. Il peut s’agir de :

  • emballage alimentaire compostable ;
  • packagings recyclables comme les gobelets en carton que vous pouvez ensuite utiliser à d’autres fins ;
  • contenants biodégradables ;
  • vaisselles réutilisables.

Des vaisselles et packagings en bambou compostables pour être plus responsable

Très bonne alternative à la fois élégante et écologique aux produits jetables en plastique et en papier, le bambou offre une présentation tant attrayante que haut de gamme, quelles que soient les occasions. Il est alors désormais possible d’avoir des assiettes, des cuillères, des fourchettes, des couteaux en bambou biologique certifié. Chaque pièce est aussi bien biodégradable que compostable et est garantie sans produits chimiques ni pesticides. Aucune trace de colorants ni d’agents de blanchiment n’est remarquée. Comme le bambou est un matériau reconnu pour sa durabilité, il ne va pas se plier ni se déformer, même si vous les utilisez pour emballer des portions assez lourdes.

Des vaisselles en bois pour une meilleure biodégradabilité

La majorité des couverts jetables en bois sont fabriqués avec du bois de bouleau massif, qui est à même de se décomposer en 80 jours en moyenne. Ce type de matériau offre une durabilité et une résistance inégalées. C’est pourquoi il est très plébiscité dans le domaine de la coutellerie. En plus de cela, comme il est un bois dur avec des bords lisses, il n’y a aucun risque que la nourriture ait un goût du bois ou qu’il y ait des débris du bouleau massif.

Des assiettes ou couverts en polypropylène biodégradable

Les plastiques ne sont pas tous mauvais. En effet, il existe un plastique respectueux de l’environnement : le polypropylène. Il est biodégradable, du fait qu’il contient des additifs spéciaux. Même si le temps dont il a besoin pour se décomposer, dépasse la limite demandée par de nombreuses installations de compostage, il peut être recyclé avec d’autres produits en polypropylène. Il est aussi adapté au four à micro-ondes, ce qui est très pratique dans la restauration.

Des serviettes ou des emballages alimentaires en papier kraft non blanchis

Fabriqués à partir de matériaux 100% recyclés, ces éléments en papier sont plus écologiques que les serviettes ou les emballages alimentaires traditionnels. Il y en a beaucoup qui sont faits de contenu post-consommation afin d’aider à promouvoir un environnement durable. Non blanchis, ces éléments ne libéreront pas de produits chimiques de blanchiment toxiques dans l’environnement après leur élimination. Une fois utilisés, ils peuvent simplement être jetés sans qu’ils contaminent, ni la terre, ni l’eau avec des produits chimiques.